Session 4

Page

Regards décentrés sur la santé mentale

Pour la quatrième séance de l’Atelier doctoral “Décentrement culturel et circulation des savoirs : expériences périphériques“, nous discuterons les présentations de Priscila Farfan Barroso (Brésil) et de Magnifique Neza (Rwanda)

Date: 14 février 2019 entre 15h – 17h

Adresse: EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris (salle A06_51)

France / Brésil : Les enjeux d’une comparaison dans la recherche sur les politiques publiques à destination des toxicomanes

Par Priscila Farfan Barroso (UFRGS – Brésil/Cermes3).

Ma recherche doctorale porte sur la mobilisation politique des communautés thérapeutiques au Brésil, qui sont une des composantes de l’offre de santé du Système Unique de Santé (SUS) aux personnes toxicomanes. Les données collectées proviennent des acteurs et des institutions de l’état du Rio Grande do Sul qui participent aux discussions concernant les politiques publiques à destination des toxicomanes, en particulier les fédérations de communautés thérapeutiques, le Conseil de politiques publiques sur les drogues et le Secrétariat d’État de la santé du Rio Grande do Sul. Cette communication vise d’abord présenter mon expérience en France, notamment les discussions plus ou moins formelles au sujet de ma thèse que j’ai eues avec des étudiants et des enseignants, lors de rendez-vous, de colloques, ou de séminaires. La communication examinera ensuite les spécificités et les dimensions socio-structurelles des enjeux de la drogue comme problème de santé publique au Brésil et en France. J’espère ainsi rendre compte des différences et des similitudes entre les situations brésilienne et française analysant, en particulier, les relations entre les religions et l’État, les cartographies des services de santé, et les politiques publiques à destination des toxicomanes dans les deux pays.

La folie des massacres: Enquête ethnographique sur la santé mentale au Rwanda après le génocide perpétré contre les Tutsi en 1994

Par Magnifique Neza (EHESS/ Cespra)

More info